Quels sont les différents types d’hébergement web ?

hébergement Cloud

Lorsque vous souhaitez monter un site web pour vous donner une visibilité en ligne, il vous faut héberger ledit site sur un serveur. Ainsi, les internautes peuvent consulter votre site internet. Cela dit, il existe plusieurs types d’hébergements web et si vous l’ignoriez, c’est l’occasion pour vous de les découvrir et les distinguer.

L’hébergement sur un serveur mutualisé

Il s’agit d’un type d’hébergement qui suppose que plusieurs sites différents (d’e-business par exemple) se partagent un seul et même serveur. Dans la pratique, ce type d’hébergement peut présenter l’avantage d’être assez accessible du point de vue du prix. De plus, il c’est un type d’hébergement relativement simple à configurer, à utiliser et à monitorer, avec accès à de nombreux outils utiles.

Cependant, il présente l’inconvénient de ne correspondre qu’à des sites de petit trafic, il est impossible à personnaliser si vous êtes un utilisateur avancé. De plus, les performances de votre site internet peuvent être affectées parce que vous partagez l’hébergeur avec d’autres sites.

L’hébergement sur un serveur dédié

hébergement sur un serveur dédié

Ce type d’hébergement consiste à obtenir de votre hébergeur un serveur complet pour une utilisation exclusive par vous. Ainsi, vous pourrez le configurer entièrement selon vos besoins. Vous l’aurez compris, vous avez l’avantage d’avoir à votre disposition un serveur entièrement personnalisable selon vos envies et correspond à tout type de sites.

Lire aussi : Numérique et écologie – Les data centers, des gouffres énergétiques ?

Par ailleurs, c’est une option qui vous permet à la fois d’optimiser le référencement de votre site internet, d’améliorer ses performances et de protéger votre site de visites malveillantes. Cependant, il faut noter que ce type d’hébergement est assez coûteux et nécessite en plus les compétences d’un professionnel pour être configuré correctement.

L’hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)

Il consiste à créer sur un même serveur réel, plusieurs serveurs virtuels, ceci grâce à des technologies logicielles de virtualisation. Ces différents serveurs virtuels peuvent ensuite redémarrer et évoluer indépendamment sur des systèmes d’exploitation distincts. Ainsi, l’utilisateur peut choisir par lui même les paramètres de son serveur. Il s’agit d’un système qui renvoie à la fois à l’hébergement mutualisé et à l’hébergement dédié.

Lire aussi : Quels sont les usages d’une télécommande de présentation ?

L’avantage qu’offre l’hébergement VPS se situe donc au niveau de la liberté que vous avez à éteindre et redémarrer votre serveur quand vous le désirez. De plus il offre une capacité d’adaptation à tout site. La configuration est par ailleurs aisée tout en nécessitant d’investir un tarif plutôt raisonnable. Le seul hic, c’est qu’il se peut que vous ailliez quelques difficultés à utiliser l’hébergement VPS si vous ne disposez pas de compétences en administration système.

L’hébergement Cloud

hébergement Cloud

L’hébergement Cloud repose sur une multitude de serveurs et permet aux sites de supporter des variations accrues de besoins en bandes passantes. Il s’agit d’un type d’hébergement extrêmement flexible qui permet au client de ne payer que pour le serveur qu’il utilise effectivement.

Sachez tout de même que l’hébergement Cloud doit être choisi comme option uniquement dans le cas où les données sont hébergées hors de l’entreprise qui sollicite le service. Ce qui implique que votre fournisseur doive donc sécuriser vos données. C’est une solution parfaite pour les entreprises qui souhaitent croître rapidement tout en utilisant une solution flexible.